Retrouvez-nous au Spa du Royal Monceau et Fouquet’s à Paris.

Pourquoi la préservation des écosystèmes marins est essentielle et comment les protéger ?

Pourquoi la préservation des écosystèmes marins est essentielle et comment les protéger ?

- Mis à jour le 7 juin 2023

Sommaire :

    Le 8 Juin de chaque année, nous célébrons la Journée Mondiale des Océans, une occasion de se sensibiliser à l'importance des écosystèmes marins et de souligner les défis auxquels ils sont confrontés.

    Alors que nous nous émerveillons devant la beauté des océans, nous devons également prendre conscience de la nécessité de les protéger. Dans cet article, nous allons explorer les problématiques qui menacent nos océans et découvrir pourquoi la préservation des écosystèmes marins est cruciale pour notre planète.

     

     

    Les océans jouent un rôle vital dans notre écosystème mondial. Ils fournissent de l'oxygène, régulent le climat, abritent une biodiversité incroyable et nous offrent des ressources telles que la nourriture et l'énergie. Cependant, ils sont confrontés à de nombreux défis qui mettent en péril leur stabilité.

    L'une des principales menaces est la pollution. Les déchets plastiques, les produits chimiques toxiques et les déversements d'hydrocarbures se retrouvent dans les océans, causant des dommages considérables aux écosystèmes marins. Selon le ministère de la transition écologique, la quantité de plastique dans les océans est comprise entre 75 à 199 millions de tonnes et 24400 milliards de particules de micro-plastiques se retrouvent à la surface des océans. Si rien ne change, on estime qu'il y aura plus de plastique que de poissons dans les océans d'ici 2050. 

    Les activités humaines, en particulier la surpêche, ont un impact dévastateur sur les écosystèmes marins. La surpêche épuise les populations de poissons, et perturbe les chaînes alimentaires marines.

    Les nutriments provenant de l'agriculture excessive tels que les nitrates et les phosphates, se retrouvent dans les océans. Ces nutriments sont utilisés pour la croissance des plantes terrestres. Cependant, lorsqu'ils se retrouvent en quantités excessives dans les eaux côtières, ils provoquent des déséquilibres dans les écosystèmes marins. Ce phénomène est connu sous le nom d'eutrophisation. 

    Lorsque ces nutriments sont présents en excès, ils stimulent la croissance d'algues dans les eaux, créant des proliférations appelées "marées vertes". Ces algues peuvent former d'épaisses couches à la surface de l'eau, empêchant la lumière de pénétrer et réduisant ainsi la capacité des plantes marines de réaliser la photosynthèse. En conséquence, les plantes marines et les herbiers marins, qui abritent de nombreuses espèces, se trouvent étouffés et meurent.

    De plus, lorsque les algues meurent et se décomposent, elles consomment de grandes quantités d'oxygène dans l'eau. Cela entraîne une diminution de la teneur en oxygène dissous, créant des "zones mortes". Ces zones sont dépourvues de vie marine en raison du manque d'oxygène, ce qui menace la biodiversité et les écosystèmes côtiers.

    La pollution de l'air est une source majeure de contaminants toxiques qui pénètrent les océans. Les émissions provenant des usines, des véhicules et d'autres activités industrielles se déposent dans les océans par le biais de précipitations ou se dispersent dans l'air avant d'être transportées par les courants atmosphériques. Cette pollution affecte la qualité de l'eau et peut avoir des conséquences néfastes sur la vie marine.

    Le changement climatique est un autre défi majeur auquel les écosystèmes marins sont confrontés. 

    L'une des conséquences les plus préoccupantes du changement climatique est l'acidification des océans. L'océan absorbe une grande quantité de dioxyde de carbone (CO2) provenant des activités humaines, ce qui entraîne une augmentation de l'acidité de l'eau. Cette acidification a un impact dévastateur sur les récifs coralliens, qui abritent une biodiversité exceptionnelle et fournissent un habitat essentiel à de nombreuses espèces marines. 

    En outre, le changement climatique provoque une augmentation des températures de l'eau. Cela a des conséquences graves, en particulier dans les régions polaires où la fonte des glaces est accélérée. Les écosystèmes arctiques et subarctiques, tels que les banquises et les zones côtières gelées, abritent une vie marine unique et sont essentiels à la survie de nombreuses espèces, telles que les ours polaires et les phoques. La fonte des glaces perturbe ces écosystèmes fragiles, réduisant les habitats disponibles et mettant en péril la survie de ces espèces.

    Parallèlement, le réchauffement des océans contribue également à l'intensification des tempêtes et des ouragans. Les eaux océaniques plus chaudes fournissent l'énergie nécessaire pour alimenter ces phénomènes météorologiques violents. Les tempêtes et les ouragans peuvent causer des dégâts considérables.

     

     

    Comment agir à notre échelle pour la préservation des océans ? 

        • Réduire notre consommation d'énergie en optant pour des sources d'énergie renouvelables, en limitant notre utilisation des transports polluants et en favorisant des modes de déplacement plus durables tels que la marche, le vélo ou les transports en commun. Chaque geste compte pour réduire les émissions de gaz à effet de serre responsables du réchauffement climatique et de l'acidification des océans.
        • Consommer de manière responsable en privilégiant les produits issus de la pêche responsable et en soutenant les pêcheurs locaux. Encourager les réglementations visant à prévenir la surpêche.
        • Diminuer notre utilisation de plastique à usage unique tels que les sacs, les bouteilles d'eau et les pailles pour réduire la quantité de déchets plastiques qui se retrouvent dans les océans. Privilégier les alternatives durables comme les sacs réutilisables, les bouteilles en acier inoxydable et les produits en vrac.
        • Participer à des actions de nettoyage des plages et des côtes organisées par des associations environnementales ou des groupes locaux. Ramasser les déchets plastiques et autres détritus lors de nos visites à la plage.
        • Informer notre entourage sur l'importance de la préservation des océans et des problématiques qui les menacent. Partager nos connaissances et encourager des comportements respectueux de l'environnement.
        • Opter pour des détergents à lessive écologiques qui sont biodégradables et sans phosphates. Les détergents conventionnels contiennent souvent des produits chimiques nocifs qui peuvent se retrouver dans les eaux usées et atteindre les océans.
        • Nettoyer régulièrement le filtre de notre machine à laver pour éliminer les résidus et les fibres accumulés. Cela permet d'éviter que ces particules ne se retrouvent dans les eaux usées et n'atteignent les écosystèmes marins.
        • Soutenir financièrement ou par le bénévolat les organisations et les projets de recherche qui travaillent à la préservation des écosystèmes marins.
    Partager :

    Vous aimerez aussi